Papiers brouillards série 1 & 2

Le papier brouillard est un papier poreux qui absorbe le superflu de l’encre.

 

Le programme informatique utilisé pour contrôler les aiguilles du Tonographe (appareil ayant pour fonction de graver la parole) a été adapté à une imprimante jet d’encre. Les visages  apparaissent et disparaissent en fonction des voix enregistrées.

 

Le support (papier brouillard extrêmement fin) à la fois léger et fragile garde la trace de toutes les contingences, s’envolent au moindre souffle d’air. Il est le réceptacle de sensations, d’émotions, d’histoires. L’image se combine avec son matériau.

 

La série 1 a été réalisée avec les habitants du Bloc de 10 à Saint-Omer (Bloc HLM voué à la destruction)

 

La série 2 a  a été réalisée avec les résidents du Carrosse (Foyers psychiatriques belges) lors du projet Ecouter l'ombre.